InLinks a lancé un nouvel outil révolutionnaire et une nouvelle méthodologie de recherche de sujets. Avec le lancement de son nouvel éditeur d’optimisation de contenu, InLinks a totalement réimaginé la recherche de mots-clés pour le SEO et a introduit un clustering efficace et une toute nouvelle approche pour satisfaire l’intention de l’utilisateur.

Recherche de mots-clés autour du « stockage » en tant que cluster thématique du mot-clé « énergie renouvelable ».

En quoi consiste cet outil de recherche de mots-clés ? (Et pourquoi est-il différent ?)

La plupart des recherches de mots-clés sont basées sur la recherche du volume de recherche et de la valeur du CPC d’un mot-clé. Le résultat est une liste de suggestions de mots-clés littérales qui ne sont pas nécessairement en rapport direct avec votre site Web ou votre activité. En fait, les mots clés peuvent même ne pas être contextuellement liés les uns aux autres !

Mais que se passerait-il si vous pouviez effectuer une recherche de mots-clés qui soit pertinente pour votre activité et votre situation ? Et si votre recherche pouvait prendre en compte : le contexte, votre concurrence et les verbes ? Et si vous pouviez regrouper les mots-clés pertinents en groupes de sujets pertinents et inclure des questions significatives que les internautes recherchent réellement sur Google ? Imaginez ensuite que vous puissiez élaborer un plan de contenu qui suggère non seulement les mots clés et les sujets, mais aussi les questions auxquelles il faut répondre dans chaque section ?

C’est ce que le nouveau module de planification de contenu et de recherche de mots-clés d’InLinks vise à réaliser. Nous pensons vraiment que l’approche est meilleure et que la recherche de sujets est bien meilleure que la simple recherche de mots-clés.

Comment Utiliser la Recherche de Mots-Clés

Quand vous lancer un projet, vous pouvez soit créer un brief de contenu (si vous n’avez pas de contenu existant), soit auditer une page existante. Utilisez l’un de ces 2 options:

Démonstration du nouvel Outil de Recherches de Mots-clés et de Sujets

Plus de mots-clés, mais BEAUCOUP plus de contexte

Prenons l’expression « énergie renouvelable« . Un outil de recherche de mots clés leader sur le marché a donné un volume de recherche de ce terme aux États-Unis légèrement supérieur à 40 000 recherches et a également identifié 90 000 variations de mots clés avec un volume de recherche total de plus de 800 000 recherches par mois. Il décrit l’intention de l’utilisateur comme étant « informationnelle« . Mais combien de ces variations sont utiles à votre entreprise ? Si vous stockez de l’énergie renouvelable, c’est très différent de l’achat d’énergie renouvelable ou de la production d’énergie.

La recherche est effectuée sans connaître votre site web. Il n’y a pas d’analyse sémantique des concurrents classés pour le terme et il n’y a pas de recherche secondaire de phrases, reliant les thèmes entre eux.

Il serait préférable de pouvoir voir la recherche de mots clés autour de l’expression « énergie renouvelable » lorsque vous savez que vous recherchez des utilisateurs de Google qui veulent « UTILISER » de l’énergie renouvelable, plutôt que (disons) la « GÉNÉRER« .

Ce que vous voulez, c’est être en mesure d’effectuer des recherches par intention de l’utilisateur, comme ceci :

Un plan de contenu que vous pouvez réellement utiliser

Nous sommes assez fiers du nouveau plan de contenu, qui élimine des heures et des heures de recherche – et regroupe les sujets en sections significatives pour vous. Ce n’est pas parce que vous mentionnez (disons) l’énergie « solaire » dans une section sur le « stockage » de l’énergie que vous devez ensuite en reparler dans la section relative à l’énergie « photovoltaïque » ? Pour le savoir, vous avez besoin d’un plan de contenu qui aide le rédacteur comme ceci :

Utilisez le plan de contenu ci-dessus, ou utilisez le bouton [+] pour intégrer des sections de contenu dans votre plan.

Ce qu’on ‘aime particulièrement dans ce plan, ce sont les petits boutons [+] sur chaque section. Cela vous permet de sélectionner uniquement les sections de contenu qui vous concernent. Ainsi, si vous n’avez pas de relation directe avec General Electric (G.E.), vous n’avez probablement pas besoin de cette section.

Le plan de contenu donne également au rédacteur un aperçu de la façon dont la concurrence aborde un sujet, sans lui faire dire ce qu’il pense. En citant les titres pertinents des concurrents, le rédacteur du contenu peut choisir d’améliorer ou d’ignorer ce que les concurrents ont essayé d’exprimer.

Toutes les anciennes fonctionnalités principales sont toujours présentes dans l’outil.

Que reste-t-il à venir ?

La seule chose qui n’a pas été prise en compte dans cette version est la possibilité de suggérer quand une section doit devenir une toute nouvelle page de contenu. La ligne de démarcation entre la recherche de mots-clés et de sujets au niveau de la « page » et la recherche de mots-clés et de sujets au niveau du « site » est toujours entre les mains des rédacteurs. Néanmoins, nous espérons que vous conviendrez que cet outil de recherche de mots-clés est un grand pas en avant.

Example Of Knowledge Graph in Polish
Graph thématique en polonais pour le mot-clé « Types de sites web »

Grâce à InLinks, vous pouvez désormais analyser et optimiser votre contenu en polonais à partir d’une perspective thématique ! Pour la première fois, vous pouvez mettre en place des projets en polonais et créer du nouveau contenu ou auditer du contenu existant. Le système inLinks sera capable de comprendre les concepts sous-jacents de votre contenu et de celui de vos concurrents qui tentent de se classer pour le même mot clé dans les SERPs.

Comment utiliser le Knowledge Graph polonais pour booster votre SEO?

Les Knowledge Graphs relient les idées. Par exemple, si vous essayez de vous classer pour « Types de sites Web » (comme le montre l’image en haut de cet article), il est utile de connaître tous les sujets que couvrent les meilleures pages Web dans les SERP, puis de faire un pas de plus. En construisant un Knowledge Graph du contenu de vos concurrents, vous créez un modèle des sujets que vous devez couvrir dans votre contenu. En sachant quelles AUTRES idées sont sémantiquement proches de ces sujets, vous pouvez aller encore plus loin et rendre votre contenu plus unique et faisant autorité que la concurrence.

Vous pouvez également utiliser le Knowledge Graph polonais pour comprendre les sujets et le contenu existants sur votre site et créer rapidement des liens internes optimisés, reliant les idées. Les liens internes aident le contenu de base à se démarquer.

Enfin, le Knowledge Graph polonais nous aide à générer un schéma de contenu pour vos pages principales. C’est génial ! Même si une idée n’a pas de page de référence polonaise, comme un article de Wikipédia, inLinks peut comprendre le concept suffisamment pour donner à Google une correspondance Wikipédia en anglais qu’il pourra utiliser pour développer sa compréhension.

Même l’API de langage naturel de Google ne fonctionne pas en polonais ! Nous ne l’avons découvert que parce qu’inLinks fait appel à l’API NLP de Google lorsque nous exécutons la nôtre pour montrer combien d’entités supplémentaires notre algorithme signale par rapport à Google. (Cela nous permet de suivre la compréhension des moteurs de recherche par secteur d’activité).

1 : Définissez le polonais comme langue du projet

Pour mettre en place un projet SEO polonais sur inLinks, il est important de spécifier « polonais » comme marché principal du projet lorsque vous le démarrez.

Screenshot for ading a polish project on inlinks
Cette présentation peut être légèrement mise à jour lors du lancement.

Sélectionnez la langue « polonais » dans la liste déroulante. Contrairement à l’anglais et à certaines autres langues, le polonais n’est parlé que comme première langue en Pologne. Il n’existe qu’une seule base de données Google pour le polonais (contrairement à English USA vs English UK). Il suffit donc de choisir « polonais » et de cliquer sur « suivant ».

2 : Choisissez le nombre de pages du projet

Le système déterminera combien de pages sont indexées dans Google.pl pour le domaine que vous souhaitez ajouter et vous suggérera ensuite le nombre de pages que vous devriez introduire dans inLinks. Vous n’êtes cependant pas obligé de suivre cette recommandation ! Ceci est particulièrement important pour les nouveaux clients qui essaient d’ajouter de gros sites web. Vous pouvez passer outre la suggestion et commencer avec beaucoup moins de pages. Il est facile d’ajouter des pages par la suite.

Screenshot to override the default project settings.
Vous pouvez remplacer le nombre de pages par défaut dans le projet.

Dans l’exemple ci-dessus, nous voyons que Gazeta.pl a plus de 1,5 million d’URLs indexées dans Google. inLinks vous recommande de n’en intégrer que 2 000 dans inLinks. 2000 suffisent généralement pour nous aider à communiquer où se situe l’autorité sur votre site web pour les idées les plus importantes. Mais comme inLinks facture par 100 URL, vous préférerez peut-être commencer par 100 ou 200 pages pour être sûr de ne pas dépenser une grosse somme d’argent pour tester le produit.

Démarrez gratuitement

inLinks propose des formules payantes à partir de 33 euros par mois, mais vous pouvez même commencer gratuitement !

Si vous pensez que l’API NLP de Google est trop limitée, essayez notre nouvelle API NLP.

L’API NLP lit une page de contenu et la décompose en ses « entités » constitutives (souvent appelées « sujets » dans la documentation de Google). En général, une entité ou un sujet peut être décrit comme tout ce qui possède sa propre page Wikipédia. Bien qu’il puisse y avoir des cas où d’autres entités existent, notre résultat décrit généralement les entités en termes de sujets Wikipédia.

L’API d’InLinks est beaucoup plus performante pour l’extraction des entités que celle de Google, car elle tente d’extraire toutes les entités de la page, alors que Google ne signale que les entités qu’il juge pertinentes pour la page de contenu. Sans une API indépendante, vous obtenez simplement un rapport sur ce que Google sait, et non sur ce qu’il ne sait pas.

  • L’API InLinks extrait beaucoup plus d’entités que Google.
  • En fait, l’API InLinks exécute AUSSI l’API de Google dans le même envoi pour vous montrer une analyse des écarts.
  • Le résultat propose également un balisage schema de contenu pour aider à exposer les entités aux moteurs de recherche.

L’API NLP est disponible pour tous les clients d’inlinks.net avec un compte de niveau 4 ou plus.

Consultez la documentation et essayez-la.

Inlinks est fier d’annoncer la mise en place d’un graphe de connaissance en langue espagnole, qui est maintenant en ligne. La page d’accueil du site principal est maintenant disponible en espagnol et nous traduirons d’autres parties du site en temps voulu. En attendant, vous pouvez maintenant utiliser Inlinks pour optimiser votre contenu dans la plupart des pays hispanophones et vous pouvez également utiliser des liens pour automatiser le schema FAQ et Contenu en espagnol et automatiser les liens internes.

Comment mettre en place un projet SEO en Espagnol ?

Dans le tableau de bord Inlinks, sélectionnez « Créer un nouveau projet » comme vous le feriez pour n’importe quel site web. Maintenant, dans le choix des marchés, de nombreux pays hispanophones sont donnés en option.

This image has an empty alt attribute; its file name is image-1.png
Options en Espagnol

Les pays hispanophones couverts lors du lancement sont : Espagne ; Argentine ; Colombie ; Costa Rica ; République dominicaine ; Mexique ; Pérou ; Uruguay et Venezuela.

Comment créer un brief de contenu SEO en Espagnol ?

This image has an empty alt attribute; its file name is image-2.png
Mise en place d’un brief de contenu SEO en Espagnol

De la même manière, la création d’un Brief SEO pour les rédacteurs de contenu SEO espagnols est simplement un cas de sélection d’un pays hispanophone. Cela signifie que notre API NLP (Processeur de Langage Naturel) analysera les pages principales renvoyées dans l’API de recherche de Google pour cette région. Comme nous savons également que cette région est définie en espagnol, nous afficherons le graphe des connaissances en espagnol dans les recommandations :

Vous pouvez voir que les principales recommandations sont en espagnol. De plus, le graphe des connaissances sous-jacentes est basé sur la version espagnole de Wikipédia, donc en cliquant sur un sujet, vous pouvez voir l’entité sous-jacente en espagnol, ainsi que les entités sémantiquement liées classées par ordre vertical :

This image has an empty alt attribute; its file name is image-4-1024x476.png
Graphe des connaissances basé sur des sources de données espagnoles

Pour les hispanophones qui n’ont jamais vu Inlinks, il s’agit d’une technologie de référencement qui fonctionne différemment des autres outils, car elle repose sur un algorithme de traitement du langage naturel propriétaire, ce qui signifie que tout contenu peut être immédiatement décomposé en thèmes constitutifs ou « entités nommées« . Cela permet d’optimiser le contenu en fonction des sujets et des idées plutôt que des mots-clés qui peuvent varier énormément d’une langue à l’autre et au sein d’une même langue.

En maintenant également un graphe de connaissance indépendant, Inlinks est également capable de construire des relations entre les entités.

Vous pouvez en savoir plus sur InLinks (en espagnol) sur https://inlinks.net/inicio .

Aujourd’hui, Inlinks a amélioré la façon dont nous vous montrons les synonymes des sujets utilisés dans le cadre de votre projet (site). Dans l’exemple ci-dessous, nous avons construit un graphique des connaissances des 20 premières pages de « ThinkwithGoogle.com ». (Une propriété gérée par Google sur le marketing). Auparavant, dans la section Détails du sujet, nous montrions le résumé du sujet sur Wikipédia, mais il n’était pas toujours évident de savoir comment ce sujet imprégnait le projet, car des synonymes pouvaient signifier que l’idée était représentée différemment sur différentes pages.

Nous montrons maintenant non seulement les synonymes mais aussi les principaux sujets connexes trouvés dans le cadre du projet (site) :

This image has an empty alt attribute; its file name is image-20.png
L’entité « Publicité » sur Thinkwithgoogle.com

Les synonymes

Dans cette analyse, nous avons constaté que les termes « annonceur », « publicité de recherche », « publicité » et « médias payants » sont tous analogues au terme « publicité ». Cela signifie qu’en réalité, une page sur la « publicité » est matériellement dans le même contexte qu’une page sur les « médias payants ». Le fait d’avoir deux pages au lieu d’une sur le sujet peut créer une couche de confusion si l’on ne s’en occupe pas.

La façon dont nous aimons réduire la confusion – tant pour les humains que pour les machines – est de créer des liens entre les idées. Dans ce cas, si thinkwithgoogle.com mentionne les « médias payants » sur une page, Inlinks pourrait suggérer de lier le texte d’ancrage des « médias payants » à la page de publicité pour aider à clarifier. Il est très peu probable (je le suggère) qu’un humain le remarque en ajoutant manuellement des liens internes.

Sujets liés au projet

Avant cette mise à jour, InLinks montrait des sujets sémantiquement proches ou liés à une entité donnée et les classait déjà par catégorie. Désormais, nous avons également ajouté une section « Sujets liés au projet » qui montre les sujets connexes que vous avez déjà utilisés sur votre site. (Ou au moins les pages de votre site que vous avez ajoutées aux liens).

Vous pouvez ensuite cliquer sur l’un de ces sujets pour voir la rubrique associée à ce sujet dans votre site.

Module d’audit du contenu

En plus de cette présentation sur le graphique des connaissances du projet, vous pouvez également le visualiser à l’aide des graphiques des connaissances générés par les rapports d’audit de contenu :

This image has an empty alt attribute; its file name is image-21-1024x478.png
Audit de contenu pour la page « tester mon site » de Google

Voici un audit pour la page « tester mon site ». Désolé…Je ne dois pas suivre ce lien… on ne sait jamais à qui faire confiance ( je me demande ce qui se passerait si je marquais ce lien comme payant ?) Une fois de plus, nous montrons des synonymes pour le sujet de la « vitesse », mais maintenant nous montrons une section de sujets sémantiquement liés avec la cohorte de sites concurrents pour l’expression.

Je pense personnellement que c’est la partie la plus exploitable de cette mise à jour, car elle permet de se concentrer rapidement sur des sujets particulièrement pertinents, plutôt que de sauter entre des catégories ou des contextes différents.

Nouveaux projets uniquement

Ce lancement ne changera rien rétroactivement. Si vous avez des projets où cela serait important pour vous, veuillez le demander avec des précisions sur le chat d’InLinks. Nous ne pouvons pas vous promettre que nous serons en mesure de le faire, car la régénération de projets entiers a un coût. Les nouveaux audits de contenu dans les projets existants fonctionneront bien avec la nouvelle mise en page.

Content Optimzer Tool
Outil d’optimisation de contenu d’InLinks

Aujourd’hui, inLinks a lancé un nouvel outil SEO d’optimisation de contenu, entièrement conçu à partir de l’analyse de sujets. Le nouvel outil d’optimisation du contenu SEO d’InLinks comprend d’abord et avant tout les sujets, avant de créer une structure de contenu qui donne aux rédacteurs la liberté de rester créatifs, tout en tenant compte de l’intention de l’utilisateur, en résolvant le problème de l’utilisateur et en s’alignant étroitement sur le contenu des SERPs renvoyé par Google et les autres moteurs de recherche.

Le copywriting moderne au service de la recherche web

Le classement dans la recherche organique dépendait traditionnellement d’une rédaction intelligente qui créait un contenu basé sur des mots-clés spécifiques. Cependant, ces dernières années, les moteurs de recherche ont d’abord analysé le contenu d’une page et l’ont divisé en thèmes (prédéfinis dans le Knowledge Graph de Google) qu’un algorithme d’apprentissage automatique peut mieux comprendre. Le moteur de recherche analyse ensuite de la même manière la requête de l’utilisateur, pour comprendre les sujets recherchés par l’utilisateur et l’intention de la requête. Le moteur de recherche fait ensuite correspondre les résultats en fonction de ces groupes de sujets plutôt que des seuls mots clés. Bien entendu, les experts SEO souhaitent toujours utiliser la recherche par mots clés pour mieux cibler leur blog ou leur page, mais si le contenu est d’abord analysé sémantiquement, les chances de répondre à la requête de l’utilisateur peuvent augmenter considérablement.

  • Crée un graphe de connaissance du contenu déjà classé
  • Fait correspondre ce graphe de connaissance avec celui de votre contenu
  • Indique les sujets communs et la densité des sujets
  • Fournit une analyse des différences entre votre contenu et celui qui se classe en tête des résultats de recherche
  • Montre quels sujets sont surutilisés et sous-utilisés
  • Indique la longueur des articles qui se classent le mieux et l’orientation des SERP
  • Prévoit l’intention de l’utilisateur
  • Montre où les sujets sont surutilisés ou sous-utilisés dans le corps des résultats
  • Indique les principaux thèmes utilisés dans chacune des principales URL résultantes, ainsi que les liens dans le corps du contenu vers d’autres pages du même site et le nombre de liens vers des contenus externes
  • Offre une analyse des lacunes sur les sujets qui vous manquent
  • Affiche les mots-clés Longue traîne
  • Propose une structure de contenu
  • Montre les questions les plus posées
  • Fournit un éditeur de texte pour vous aider à améliorer votre contenu

Voyons comment tout cela se présente et fonctionne. Pour certains consultants SEO, cela pourrait changer leur vie.

Comment optimiser votre contenu pour le SEO

This image has an empty alt attribute; its file name is image-1024x690.png

1 : Décider d’un mot-clé, d’un sujet ou d’une question clé

Même si la recherche s’oriente vers la réponse à l’intention de l’utilisateur, cette intention doit encore commencer (pour le référencement) en termes d’entrée de l’utilisateur. Les clients et les SEO sont toujours axés sur les mots clés, mais votre requête pourrait être une question telle que « Comment fonctionne le graphe de connaissances ». Dans ce cas, nous avons choisi l’expression plus générique « graphe de connaissances ». Notez que la phrase-clé sera vérifiée par rapport à un marché/pays spécifique, tel que défini par le projet de l’utilisateur. Vous sélectionnez la requête lorsque vous créez le brief et à partir de là, InLinks utilise l’API Google pour retourner les meilleurs résultats. Ces derniers sont alors explorés et un graphe de connaissance des sujets combinés est créé.

2 : Affichage du score SEO (et ses limites)

This image has an empty alt attribute; its file name is image-1.png

Le score SEO est indiqué en pourcentage et est basé sur toutes les analyses combinées dans l’outil d’optimisation du contenu, mais ne tient pas compte de la qualité globale des liens vers le site, ni de la manière dont Google pourrait modifier les résultats pour l’utilisateur en fonction (par exemple) de sa localisation, de son âge ou de son historique de recherche. Tenter d’ajouter ces mesures dans le score serait injuste pour le rédacteur qui cherchera à perfectionner son contenu en fonction de ces éléments, car il s’agit de facteurs sur lesquels il ne peut pas influer.

3 : Comprendre l’orientation des Serps (résultats de recherche)

This image has an empty alt attribute; its file name is image-3.png

Le diagramme circulaire de l’orientation des résultats de recherche donne une idée générale sur les catégories dans lesquelles les sujets abordés entrent lorsqu’on répond à la question. Un tiers des sujets mentionnés dans les résultats de recherche concernent des sujets liés à la technologie dans cet exemple. Cela devrait être utile pour aider à décider qui serait le mieux placé pour rédiger le contenu et quelle approche générale il faudrait adopter. Les résultats de recherche axés sur la technologie peuvent nécessiter une personne ayant un style d’ingénierie ou de résolution de problèmes, tandis qu’une catégorie comme « société » peut nécessiter un rédacteur plus créatif.

4. Analyser les recommandations de rédaction

This image has an empty alt attribute; its file name is image-4.png

Dans l’exemple ici, le contenu analysé dans les résultats de recherche est comparé au contenu que vous avez créé. Si vous n’avez pas encore commencé le contenu, les recommandations seront un peu moins précises. Notez qu’InLinks examine la longueur moyenne du corps du contenu de toutes les URLs actuellement classées. Bien que la longueur d’un article ne soit pas nécessairement un facteur de classement, cela peut vous donner une idée de la charge de travail qu’implique la création d’un meilleur contenu que les pages les mieux classées. Notez également qu’il y a BEAUCOUP plus de sujets à considérer que celui avec lequel vous avez commencé. Les recommandations clés vous indiqueront les sujets les plus fréquemment abordés ou vous donneront une liste des sujets les plus importants qui manquent à votre contenu si vous avez spécifié un contenu quelconque.

5. Utilisation le filtrage des sujets

This image has an empty alt attribute; its file name is image-5.png

L’onglet Analyse des sujets indique le nombre total de sujets qu’InLinks a intégrés dans le graphe de connaissances utilisé pour répondre à la requête. 167 dans cet exemple. À droite, une flèche vous permet de filtrer les résultats. Cela peut être très utile si la requête de recherche comporte plusieurs concepts concurrents. Le concept « Gold » peut être pertinent pour la conception ou les investissements, mais vous ne voudrez peut-être pas trop vous concentrer sur les sujets de la mauvaise catégorie. Un filtre très utile, ici, est le filtre « Gap Analysis », qui se concentrera uniquement sur les sujets sur lesquels d’autres ont écrit, mais pas vous.

Les autres descriptions sont reprises dans le diagramme circulaire de l’étape 3. La technologie est donc au sommet. Cela vous permet également de répartir la liste des « autres » dans le diagramme circulaire.

6 : Explorer chaque sujet

This image has an empty alt attribute; its file name is image-6.png

Il sera important de ne pas se contenter d’utiliser les mots utilisés pour désigner chaque sujet ! Si vous cliquez sur le libellé d’un sujet, InLinks vous permettra d’en comprendre la signification. Il fera apparaître le concept de base de Wikipédia et montrera également les sujets liés à celui qui est analysé. Pour vous montrer pourquoi vous ne pouvez pas vous contenter de regarder le libellé, cet exemple montre le mot « holidays » deux fois ! Bien que cela puisse sembler être un bug, il se rapporte en fait à deux articles uniques de Wikipédia… un pour « holiday » et un autre pour « vacation ». Il s’agit peut-être d’une distinction importante, car, dans cet exemple, un seul de ces concepts a été abordé… « holidays ». Si le public est entièrement britannique, cela peut être bien, mais si le public est également américain, alors cela peut être un facteur à prendre en compte.

7 : Voir l’importance et la présence de chaque sujet

This image has an empty alt attribute; its file name is image-9.png

Quelle que soit la façon dont vous filtrez les résultats, les barres vertes représentent les sujets que vous avez mentionnés et les barres bleues représentent les sujets manquant dans votre contenu. La longueur de la barre vous donne également une idée de l’importance de chaque sujet dans le contenu du classement. En général, une longue barre bleue signifie qu’il y a un point important à souligner, mais souvent ce point ne sera pas clair tant que vous ne serez pas revenu à l’analyse de l’étape 6. En général, les sujets les plus importants apparaissent en haut de la liste, mais comme InLinks affiche les résultats en fonction d’une combinaison de facteurs, ce n’est pas toujours le cas.

8. Evitez la surutilisation des sujets

This image has an empty alt attribute; its file name is image-7.png

InLinks est heureux de pouvoir vous montrer quand vous (ou l’un des concurrents) accordez trop d’importance à un sujet. Les chiffres représentent l’utilisation faible, moyenne et élevée dans les résultats du classement. Le chiffre encerclé montre comment votre contenu se compare. Cette mesure vous permet de voir non seulement si un sujet est abordé, mais aussi dans quelle mesure le contenu se concentre sur chaque sujet. Cela permet ensuite de faire des suggestions ou des recommandations individuelles sur les sujets. Dans l’exemple montré, le premier sujet est déjà mentionné 6 fois dans votre article, mais en moyenne, vos concurrents se concentrent sur l’idée 17 fois ! Il faudrait peut-être se concentrer un peu plus sur ce point. La troisième ligne montre un concurrent qui utilise un sujet environ 80 fois, mais InLinks estime que vos 8 occurrences sont probablement correctes.

9. Aller plus en profondeur et modifiez le contenu

Bien qu’il y ait beaucoup de choses sur le premier écran, il y a beaucoup plus à découvrir et à utiliser pour améliorer l’optimisation de votre contenu du point de vue du SEO. Les onglets font apparaître plus d’idées et vous aident à les mettre en contexte. En commençant par une vue simple mais puissante des résultats de recherche (SERP’s)…

10. Une nouvelle méthode pour voir les résultats de recherche

This image has an empty alt attribute; its file name is image-10-1024x447.png

Dites ce que vous voulez sur Neil Patel, il est en train de surpasser Yoast et Search Engine Land pour cette requête ! L’article sur son domaine est non seulement plus long, mais il traite également de plusieurs autres sujets que les articles de ses confrères sur l’internet. Google, semble-t-il, a estimé que ce contenu répond mieux à la requête de l’utilisateur que d’autres contenus. Il est intéressant de noter que son article renvoie 53 fois à des pages web externes – un taux de renvoi bien plus élevé que les autres, ce qui confirme les commentaires des représentants de Google selon lesquels la création de liens vers des contenus de qualité est une bonne pratique.

11. Ajoutez des idées longue traîne

This image has an empty alt attribute; its file name is image-11.png

L’onglet « Longue traîne » permet d’examiner certaines des nombreuses autres directions vers lesquelles votre contenu pourrait se diriger. Les mots-clés principaux sont décomposés en mots-clés apparentés et lorsque vous voyez de petits nombres à côté des mots, cela indique le nombre d’occurrences parmi la cohorte des concurrents.

12. Développez une structure de contenu

L’onglet « Structure » ne convient pas à tout le monde, mais il est particulièrement utile lorsque l’on commence à créer du contenu à partir de zéro. Il donne une suggestion de hiérarchie à vos idées. Il n’est peut-être pas adapté à votre cas d’utilisation, mais il est excellent si vous externalisez la rédaction et si vous ne voulez pas que le rédacteur s’éloigne trop des concepts de base.

13. Modifiez votre contenu dans un espace sécurisé

L’optimisation du référencement de votre contenu sur la base de sujets, plutôt que de simples mots-clés, augmentera considérablement la variété du contenu que vous pourriez créer. L’éditeur de texte pratique intégré au sein d’InLinks vous permet de modifier le contenu au sein même de votre compte InLinks sans avoir à mettre continuellement à jour votre page ou votre blog. Au départ, lors de la création d’un briefing, il n’y aura pas de contenu à évaluer – seulement le contenu de la concurrence. Vous pouvez choisir de commencer à écrire ici et dès que vous le ferez, l’outil sera en mesure d’analyser le contenu de votre projet. D’autre part, si vous avez déjà du contenu en direct, l’éditeur peut automatiquement l’introduire, ce qui vous permet de le modifier en toute sécurité sur la plateforme InLinks. Dès que vous modifiez ce contenu, le système revient à la version locale. Lorsque vous faites vivre ce contenu, il vous suffit de mettre à jour l’URL de l’article pour revenir à l’analyse du contenu en direct.

Conclusions

Les liens sont-ils moins importants maintenant ?

Pas du tout. Wikipédia décrit l’Internet comme suit :

L’Internet (structure de réseau interconnecté) est le système mondial de réseaux informatiques interconnectés qui utilisent la suite de protocoles Internet (TCP/IP) pour relier des appareils dans le monde entier. Il s’agit d’un réseau de réseaux qui se compose de réseaux privés, publics, universitaires, commerciaux et gouvernementaux de portée locale à mondiale, reliés par un large éventail de technologies de réseaux électroniques, sans fil et optiques.

Citation sur Wikipédia

Les liens forment la structure même de l’Internet. Non seulement ils relient des appareils, mais ils relient aussi des sites web. Non seulement ils relient des sites web, mais ils relient aussi des pages web. Aujourd’hui, grâce à l’optimisation centrée sur les sujets, les liens relient également des sujets et des idées. Ils permettent aux machines de trouver plus facilement des concepts connexes et ce faisant, comme le voudrait Google, ils augmentent la capacité des machines à mieux comprendre votre contenu. En effet, d’après les exemples présentés dans ce poste, les pages du web qui semblent avoir le plus de visibilité sont celles qui contiennent le plus de liens. Nous savons également que le PageRank a été le fondement de Google bien avant que le PageRank ou l’analyse sémantique ne soit dans la conscience du public. Des liens fiables vers une page web aident à donner au contenu son autorité et son contexte.

Puis-je partager avec mes blogueurs et rédacteurs ?

Vous avez peut-être remarqué un bouton « partager le lien » dans les captures d’écran. Cela génère une URL en lecture seule que vous pouvez partager avec n’importe qui.

1: Accédez à votre compte ou créez un compte gratuit sur inlinks.net si ce n’est déjà fait

2: Localisez le bouton ‘Contenu’ (en haut à droite)

3: Cliquez sur ‘Créer un nouveau brief’

Le compte gratuit limite la création de briefs de contenu, mais les plans de départ ne feront pas sauter la banque.

Est-ce que cet outil est abordable ?

Bien sûr ! Bien qu’il existe une version gratuite d’InLinks pour un maximum de 20 pages, ce module devient utile lorsque les utilisateurs sont sur un plan payant qui commence à 39 $ par mois. D’autres outils de comparaison commencent par des milliers de dollars et ne contiennent pas ce niveau de sophistication.

Auteur: Dixon Jones (spécialiste en marketing digital et co-fondateur d’InLinks.net)

Lorsque vous créez des briefs de contenu pour rédiger le contenu parfait pour les moteurs de recherche, InLinks analyse les 10 URL’s les plus importantes qui se classent pour un mot-clé. Nous avons maintenant donné aux comptes payants la possibilité de modifier les URL’s de cet ensemble de concurrents.

This image has an empty alt attribute; its file name is image.png

Ceci pourrait être utile si :

  • La page d’un compétiteur n’est pas exploitable par les moteurs de recherche
  • Il y a un meilleur concurrent que Google n’a pas reconnu
  • Le mot clé est nouveau et n’est pas encore un terme de recherche établi

InLinks peut désormais afficher visuellement les sujets qui manquent dans votre contenu et l’importance de chaque sujet afin créer une vue complète et globale sur une thématique donnée. Vous pouvez créer des cartographies thématiques autour de n’importe quelle phrase ou sujet. Vous pouvez modifier vos résultats et soit présenter une page publique, soit exporter le tableau sous forme d’image PNG. Vous pouvez également exporter les données sous-jacentes pour une manipulation ultérieure au format CSV.

This image has an empty alt attribute; its file name is image-1024x1024.png

Comment créer une cartographie thématique ?

Il est facile de créer une cartographie thématique autour de n’importe quel mot-clé en utilisant InLinks. Elles sont désormais réalisées automatiquement lorsqu’une page web est auditée ou qu’un nouveau sommaire de contenu est généré à l’aide d’InLinks.

Comment créer, utiliser et modifier une cartographie thématique

La cartographie créée vous permet de voir facilement les sujets que votre page web aborde ou non.

Comment puis-je ajouter des sujets manquants dans mon contenu ?

Pour chaque catégorie de sujet, les liens montrent les sujets qui sont déjà repris dans votre page de contenu et montrent également une branche des « sujets manquants ».

This image has an empty alt attribute; its file name is image-1.png
Sujets manquants dans la catégorie Marketing pour cette page

Dans l’image ci-dessus, le contenu parle déjà de choses comme « l’analyse des clics » et les « backlinks », mais il manque des concepts comme le « Pagerank » et l’algorithme « Hummingbird » de Google. Les sujets manquants sont également codés par couleur (rouge, jaune et vert) afin de faciliter l’identification des sujets importants manquants dans le contenu.

Si vous cliquez sur l’un de ces sujets, l’écran de Wikipédia et des sujets connexes se superpose à la cartographie des sujets, ce qui vous permet d’approfondir le sujet et d’ajouter le sujet manquant dans votre section d’idées de contenu dans l’éditeur de contenu sur InLinks.

This image has an empty alt attribute; its file name is image-2.png

Comment puis-je modifier une cartographie thématique ?

Vous pouvez modifier les axes de la carte thématique de différentes manières. La première consiste simplement à supprimer des thèmes de l’onglet « Analyse des thèmes ». Ensuite, vous aurez besoin de rafraîchir la page.

This image has an empty alt attribute; its file name is image-3-1024x576.png

Il peut être parfois un peu compliqué de trouver le bon sujet, point sur lequel je pense que nous allons travailler. En effet, l’onglet « Analyse du sujet » affiche les mots clés trouvés dans le texte du concurrent, plutôt que le sujet de base, mais en cliquant sur le mot, on retrouve le sujet de base de Wikipédia.

Une autre façon de varier la carte thématique que vous avez créée est de modifier les pages de base utilisées pour construire le graphe de connaissances que nous avons créé pour réaliser la carte thématique. Vous pouvez le faire dans l’onglet « SERP Analysis » et en fait vous modifiez l’ensemble de données sous-jacentes qui est utilisé pour générer la carte thématique.

Options d’export pour votre cartographie thématique

Exporter en PNG et en CSV sont tous deux proposés, mais vous pouvez également montrer à un client une version en lecture seule de l’audit de contenu complet, en utilisant l’URL publique. Voici l’URL publique de l’audit de contenu utilisé dans cet exemple.

Le fichier CSV peut nécessiter une petite modification de votre part si vous souhaitez manipuler les données, car la colonne du sujet principal sépare les catégories par des points. Si quelqu’un souhaite réaliser ou montrer une vidéo sur la manière de convertir ces données en colonnes séparées, veuillez le signaler dans les commentaires.

This image has an empty alt attribute; its file name is image-4.png
Export CSV d’une carte thématique

Nous espérons que vous apprécierez la création de cartographies thématiques sur InLinks !

L’Internet est vaste et la construction d’un outil ou d’un widget qui puisse aider les rédacteurs à surclasser leurs concurrents dans la recherche sur Google est un défi. Pour résoudre ce problème, InLinks a maintenant publié une API SEO que tout développeur python, PHP ou java peut facilement utiliser pour construire des rapports qui aident les optimiseurs des moteurs de recherche à analyser toutes les entités liées à une phrase clé, par catégorie. Les SEO pourront les intégrer dans les systèmes CMS ou dans leurs propres rapports d’audit de contenu. L’API utilise également le puissant algorithme NLP pour créer un graphe de connaissance des entités à partir de n’importe quel ensemble de pages web choisi par l’opérateur – offrant la recherche Google, Bing News ou jusqu’à 10 URL personnalisées pour lancer chaque graphe de connaissance.

Il existe de nombreux outils qui aident à la recherche de mots-clés, mais très peu qui aident de manière proactive à informer les bons rédacteurs de contenu sur les choses à aborder sans essayer de mettre des mots dans la bouche du rédacteur. Un briefing sur le contenu doit pouvoir informer un rédacteur sur les sujets que son public cible doit lire, sans essayer de lui enlever le flair d’informer ou de divertir. L’API SEO d’InLinks cherche à aider les développeurs à mettre en place des intégrations pour les SEO qui leur permettent de créer un contenu de qualité dont ils peuvent être sûrs qu’il est meilleur que celui de leurs concurrents.

Ce que fait l’API SEO

L’opérateur peut choisir les données qui seront analysées. Il doit d’abord faire sa recherche par mots-clés et – en l’absence d’autres données – c’est le minimum requis. (Si l’opérateur n’a pas accès à un outil de recherche par mot-clé, InLinks Trends pourrait l’aider).

Options d’entrée principale des données :

  • ID du client (obligatoire)
  • Clé API (obligatoire) – disponible pour tout client inLinks de niveau 4 (156 $/mois) ou supérieur à partir d’aujourd’hui
  • Le mot ou la phrase clé (obligatoire) – il est alphanumérique uniquement
  • Langue (un code de deux lettres) et le marché (choisir dans une liste)
  • Une URL cible (facultatif, si l’utilisateur essaie d’améliorer le contenu existant)
  • Sélectionnez une source de données (Google Search est la source par défaut, mais Bing news est également proposé) OU
  • Jusqu’à dix URL’s générées par le Knowledge Graph

Les sorties de l’API SEO

L’API ne renvoie PAS actuellement de JSON-LD ou de données brutes. Au lieu de cela, les données sont utilisées pour générer un bref rapport de contenu modifié par l’opérateur sur le serveur inLinks comme celui-ci, que j’ai généré pour ce post.

This image has an empty alt attribute; its file name is image-9-1024x557.png
Audit de contenu : Sortie de l’API SEO. Vous pouvez utiliser votre propre logo.

Les utilisateurs peuvent également modifier le logo et, de fait, apposer une étiquette blanche sur le contenu – voir ci-dessous. À la réception de la demande, InLinks va :

  • Vérifier si la clé API et l’identifiant du client correspondent
  • Vérifiez si le client dispose de suffisamment de crédits pour ceci
  • Vérifiez si les paramètres envoyés sont corrects. Si les paramètres sont incorrects : L’API retourne « invalid » pour le paramètre concerné
  • S’il n’y a pas assez de crédits, l’API renvoie « upgrade your plan« . Si tout va bien, l’API :
    • Renvoie un code de statut 200, accompagné de la brève identification
    • Enregistre le mot-clé
    • Si la liste des URL est vide : effectue la recherche Google correspondante pour récupérer les URL à analyser, sinon ne rien faire
    • Créer un identifiant d’article (dans le projet ‘Content Briefs’ du client)
    • Enregistrer les URL à analyser
    • Place la brève identification dans la file d’attente de l’API
    • Crée un dossier temporaire (avec une étiquette d’attente)
    • Les articles sont ensuite examinés et analysés tels quels dans notre outil en ligne (par le biais d’un job CRON) et lorsque tous les articles (URL) ont été analysés, le job CRON remplace la sortie URL du rapport par la sortie Content Brief.

Cette réponse signifie que le développeur connaîtra l’URL exacte sur laquelle l’audit final sera effectué, même si le travail a été mis en file d’attente. L’identification brève est tout ce que le développeur a besoin de savoir car le rapport se trouvera à une URL dans ce format :

« https://inlinks.net/briefs/[brief_ID].html »

Par ailleurs, si vous utilisez également le module front-end d’InLinks, un sommaire de contenu éditable est également créé dans votre tableau de bord avec la syntaxe de l’URL :

« https://inlinks.net/i/optimize?id=[brief_id]&pid=[Project_ID] »

This image has an empty alt attribute; its file name is image-8-1024x669.png
Votre clé API se trouve dans « Mon compte ». Vous devez avoir un abonnement de niveau 4

L’exemple de code de programmation en PHP

Voici un exemple de code PHP que vous pouvez utiliser pour appeler l’API

<?php /* Markets List
‘FR-FR’ – French – France
‘FR-CA’ – French – Canada
‘FR-BE’ – French – Belgium
‘EN-US’ – ENglish – United States
‘EN-UK’ – English – UK
‘EN-CA’ – English – Canada
‘EN-AU’ – English – Australia
‘EN-IN’ – English – India
‘EN-NZ’ – English – New Zealand
‘EN-ZA’ – English – SOuth Africa
‘EN-IE’ – English – Ireland
‘EN-SG’ – English – Singapore
‘EN-MY’ – English – Malaysia
*/
$urls = array() ;

$searchType = 1 ; // 1 = Google Search // 2= Bing News ;

$keyword = ‘YOUR KEYWORD’ ;

$customer_id = ‘YOUR CUSTOMER ID’ ;

$api_key = ‘YOUR API KEY’ ;

$market = ‘EN-US’ ; // see market list above

$refURL = ‘URL TO AUDIT’ ; // LEFT BLANK FOR A CONTENT BRIEF $doc = array();

$doc[‘keyword’] = $keyword ;
$doc[‘urls’] = $urls ;
$doc[‘market’] = $market ;
$doc[‘cid’] = $customer_id ;
$doc[‘search’] = $searchType ;
$doc[‘refURL’] = $refURL ;

$payload = json_encode($doc) ;

if (!$payload) { echo ‘Invalid Payload’ ; exit() ; }

$url = ‘https://inlinks.net/api/brief?key=’ . $api_key . ‘&payload=’ .$payload ;
$ch = curl_init(); curl_setopt($ch, CURLOPT_URL, $url);
curl_setopt($ch, CURLOPT_FOLLOWLOCATION, true);
curl_setopt($ch, CURLOPT_HTTPHEADER, array(‘Content-Type:application/json’));
curl_setopt($ch, CURLOPT_RETURNTRANSFER, true);
$results = json_decode(curl_exec($ch));
curl_close ($ch);
echo ‘<br/>Code: ‘.$results->code ; // 200: OK
echo ‘<br/>Msg: ‘.$results->msg ; // If code = 200: return the brief URL

?>

Exemple de code de programmation API en Python et autres langages

Si quelqu’un peut traduire le code PHP ci-dessus dans d’autres langages de programmation, nous serions ravis de partager le code ici et de vous citer comme source. Il suffit de commencer dans les commentaires et nous pouvons ajouter le code au texte principal de l’article. Veuillez nous indiquer l’URL que nous devrions citer si les utilisateurs ont des questions à vous poser (ou souhaitent que vous programmiez un widget pour eux).

Utilisations possibles de l’API SEO

J’ai décidé de vous laisser avec quelques idées pour utiliser l’API. Je suis sûr qu’il y en a beaucoup – mais certaines évidentes se détachent.

White labelling

Bien entendu, si vous disposez de votre propre système ou de vos propres outils, il vous sera utile de les intégrer dans votre flux de travail. L’URL qui est renvoyée peut être utilisée « sans en-tête » pour l’intégrer dans vos propres outils.

Créer une interface Google Docs

Beaucoup de rédacteurs de contenu aiment utiliser les documents Google pour créer et modifier du contenu. Et si vous utilisiez cela pour comparer le projet de Google Doc avec le graphe de connaissance ? Le rédacteur de contenu n’aurait alors pas à modifier son contenu dans l’éditeur InLinks lui-même.

Créer un plugin WordPress

Oh, c’est d’une telle évidence. Nous n’avons pas les ressources nécessaires en ce moment pour créer un plugin WordPress, mais ce serait tellement bien, surtout si vous pouviez exposer le contenu du DRAFT de l’auteur à l’API d’une manière ou d’une autre. Si vous pensez que vous pouvez le faire, nous avons un programme d’affiliation (ou vous pouvez simplement nous donner un devis ?)

Votre widget de génération de prospects

Vous pourriez très facilement l’utiliser simplement pour générer des prospects pour votre propre agence. Un simple formulaire web qui demande à l’utilisateur d’entrer son propre mot-clé, sa page web et son adresse email suffit pour lui envoyer par email un lien vers son audit, qui peut être marqué de votre propre logo et vous les aurez également dans votre espace CRM. D’ici à ce qu’ils lisent le courriel, le travail de CRON sera probablement terminé… mais attendre un peu pourrait ajouter un peu de personnalité à votre courriel de suivi.